Domicile conjugal

5,00

Rupture de stock

UGS : 485761-21 Catégorie : Étiquette :

Description

Christine Darbon marche dans une rue de Paris. Elle porte un étui à violon. Elle s’arrête pour acheter des fruits. On ne voit que ses jambes et le violon. «Voilà Mademoiselle», lui dit la marchande. «Non pas mademoiselle. Madame!» rectifie Christine. Antoine Doinel a épousé Christine Darbon; toujours instable, il exerce provisoirement un métier inhabituel: il teint des fleurs dans la cour de son immeuble, pour les rendre plus attrayantes. Christine donne chez elle des leçons de violon. Elle est bientôt enceinte et Antoine, qui a perdu son emploi de fleuriste à la suite d’une mauvaise manipulation chimique, entre dans une importante entreprise américaine qui effectue des recherches et expériences hydrauliques. Christine donne naissance à un garçon, qu’elle veut appeler Ghislain, mais qui s’appellera Alphonse; c’est sous ce prénom qu’Antoine le déclare à la mairie. Celui-ci, toujours volage, rencontre une Japonaise, c’est la première fois qu’il trompe Christine. Kyoko envoie à Antoine des petits mots d’amour et les cache dans un bouquet de tulipes. Christine remarque que les tulipes s’ouvrent les unes après les autres laissant tomber les mots sur la table. Christine sent bien qu’Antoine la trompe, et un soir elle l’accueille habillée en Japonaise, de grosses larmes coulant sur ses joues maquillées. Christine et Antoine vont se séparer mais Antoine s’ennuie avec Kyoko. Un soir, au restaurant, alors qu’il dîne avec elle, Antoine quitte la table à plusieurs reprises au cours du repas pour téléphoner à Christine. Antoine retrouve Christine: le couple se reforme.

Informations complémentaires

EAN

3333297313711

Support(s)

DVD

Zone(s)

2

Réalisateur(s)

Interprète(s)

, , , ,

Langue(s)

Français

Sous-titre(s)

Aucun

Origine(s)

France

Classification

Tous publics

Etat

Neuf